Raspberry Pi Zero : info, application, prix et promo en cours

Raspberry Pi Zero : info, application, prix et promo en cours

Avec ce nouveau modèle et ses déclinaisons en W et WH, la Fondation a frappé un grand coup… et surtout un grand coût ! Effectivement, l’argument majeur de ce nano-ordinateur est bien évidemment son prix, lequel démarre à 5€ et n’excède pas les 15€ environ dans sa version la plus sophistiquée. Avec ou sans connectivité Wi-Fi et Bluetooth intégrée, vous l’adorerez dans tout le cas, car ses caractéristiques de base vous permettront de vous faire la main, à petits prix, avant d’évoluer pourquoi pas vers des modèles plus sophistiqués. Voyons ensemble ce dont recèle la bête !

Fiche d’information du Raspberry Pi Zero

Présentation

Il embarque ce que l’on peut attendre de lui, à savoir une gestion de l’audio / vidéo ou encore la connexion à des périphériques externes, via son port USB OTG (« On The Go »). Son petit prix est évidemment un atout de taille, et si vous désirez créer votre premier système domotique (à l’échelle, évidemment) avec le support du Bluetooth et de la Wi-Fi, il vous suffit de vous tourner vers les améliorations !

–        Date de sortie : 30 novembre 2015

 

Prix 

–        Raspberry Pi Zero : environ 5€

–        Raspberry Pi Zero W : environ 10€

–        Raspberry Pi Zero WH : environ 15€

 

Les principales caractéristiques

·       Processeur ARM1176JZF-S Uni-core et SOC Broadcom BCM2835

·       512MB de mémoire vive

·       VideoCore IV

·       Port USB OTG

·       Port mini HDMI gérant également l’audio

·       Dimensions mini : 30x65x5mm, pour un poids de 9g

Les avantages Les inconvénients
–        Possède toutes les caractéristiques de base pour s’initier au bricolage sur ce genre de machine

–        Prix extrêmement accessibles : à partir de 10€

–        Possibilité d’opter pour des upgrades pour obtenir le Bluetooth et la Wi-Fi et une meilleure gestion de l’alimentation entres autres.

–        (Optionnel) : Stylisez et personnalisez votre nano-ordinateur grâce à un boîtier

–        Pas de connectivité Bluetooth ni Wi-Fi

–        Pas de ports USB 2.0 ni 3.0

–        Processeur limité en termes de puissance

 

Pourquoi et où acheter Raspberry Pi Zero ? Revendeurs, plateformes d’achat, prix…

Ce modèle a l’avantage de proposer des caractéristiques plutôt solides en ce qui concerne le SOC ou encore le processeur, en comparaison de ses prédécesseurs. Surtout, il a l’argument incontournable du prix, vous permettant de vous initier à ce genre d’appareils. Cela vous laisse d’ailleurs davantage de budget pour, si vous le souhaitez, personnaliser votre appareil avec les boîtiers et box Raspberry Pi : au style gaming ou dans un design sobre et classe, aux couleurs éclatantes ou en monochrome, les possibilités sont des plus nombreuses.

Comme toujours avec les produits de la Fondation, la question la plus piquante reste de savoir où se les procurer. Plusieurs options s’offrent à vous, à commencer par les marketplaces. Si celles-ci ont l’avantage du choix et de la concurrence, elles présentent également l’inconvénient d’une grande disparité des prix, qui peut vous gêner dans votre recherche. Vous pouvez donc vous diriger vers des revendeurs ayant reçu un agrément spécifique de Raspberry, à l’instar de Kubii pour la France.

Et puisque l’on fait bien les choses, ce sont également ces revendeurs qui proposent les meilleurs prix ! On découvre ainsi sur Kubii un prix à 5,22€ pour la version de base, portée à 10,44€ pour le version Zero W et à 14,60€ pour la version la plus sophistiquée, le Pi Zero WH.

Les différentes gammes : Raspberry Pi Zero, Pi Zero W et PI Zero WH

Une fois n’est pas coutume avec la Fondation : à chacun de ses anniversaires, elle annonce le lancement d’une amélioration du modèle précédent, au sein même de la gamme, avant de passer à la gamme suivante. On retrouve donc, pour cette gamme, les trois modèles différents ci-dessus.

Il est alors temps de détailler les différences. Car du côté des caractéristiques, on reste sur une structure identique : le même SOC, le même processeur, les mêmes 512GB dédiés à la mémoire vive… Il faut donc se tourner du côté du GPIO et de la connectivité pour en découvrir davantage. Effectivement :

  • Le Raspberry Pi Zero W introduit le support de la Wi-Fi (en 802.11n) ainsi que le Bluetooth 4.1. Il fait donc un pas décidé vers le sans-fil, et constitue dès lors la première étape pour fabriquer votre système domotique. Il propose également une alimentation à 180mA, permettant de gérer des périphériques plus gourmands que ce que permet la version de base, avec 160mA.
  • Le Raspberry Pi Zero WH reprend ces nouveautés de connectivité et d’alimentation, mais embarque également un GPIO de 40 broches soudées professionnellement, directement en place. Cela vous évite non-seulement de devoir rajouter des barrettes à vos frais, mais également de profiter directement de multiples extensions possibles pour l’utilisation de votre matériel.

On notera qu’en comparaison des autres gammes, le Zero se veut grandement simplifié, notamment au niveau de sa conception : le modèle vient ainsi avec un poids de seulement 9g et des dimensions de 30x65x5mm pour les deux premières versions, passant à 12g et 13mm de profondeur pour le WH. A titre de comparaison, les modèles Pi 3 et Pi 4 affichent des dimensions supérieures ainsi qu’un poids plus important, à 45g pour le premier.

Quelle alimentation pour Raspberry Pi Zero ?

Il s’agit effectivement là d’une question récurrente. Là où le modèle le plus récent innove totalement en dédiant un USB-C à son alimentation, le Zero se cale sur les autres appareils en faisant soit appel au micro-USB, soit transite via le GPIO.

Et du côté des autres modèles ?

Puisqu’effectivement il n’est pas seul sur le marché, allons faire un tour du côté des autres gammes afin d’envisager leurs avantages et inconvénients respectifs. Vous pourrez alors faire votre choix plus sereinement.

Raspberry Pi 3 ou Zero : Exploitez le potentiel de votre nano-ordinateur !

Si vous êtes fin connaisseur, vous aurez certainement reconnu le titre de l’œuvre de François Mocq, lequel se penche tout particulièrement sur cette question.

Il faut en fait garder à l’esprit que les deux appareils ne viennent pas avec la même offre. D’un côté, le Zero se veut basique, même s’il supporte par ailleurs le Wi-Fi et le Bluetooth dans ses versions W et WH. Mais le Pi 3 se montre simplement plus complet, embarquant des ports USB 2.0, l’Ethernet, le jack ou encore la faible consommation du Bluetooth 4.2. C’est surtout un appareil plus puissant, poussant la RAM à 1GB, quadruplant le nombre de cœurs et fonctionnant avec le processeur Cortex-A53 en 64Bits dans sa version la plus poussée.

Pour autant, les prix ne sont clairement pas les mêmes, puisque pour ce bijou il vous faudra débourser entre une trentaine et une quarantaine d’euros, selon la version.

Le Raspberry Pi 4, tout nouveau

La conclusion est la même que ci-dessus, à savoir que c’est un modèle bien plus sophistiqué, mais aussi plus cher. Il introduit notamment la possibilité de pousser la RAM jusqu’à 4GB, fait appel au processeur surpuissant Cortex-A72 en 64-bit, intègre pour la première les ports USB-C et parfait la connectivité à l’aide d’un Bluetooth 5.0 et d’une Wi-Fi 2,4GHz et 5GHz.

Vous devrez, en revanche, payer entre 38 et 59 euros, selon le modèle toujours.

En conclusion : pourquoi le choisir ?

Le Raspberry Pi Zero vient avec une offre qualitative et concurrentielle forte : un prix des plus attractifs, à partir de 5 euros. Surtout, il rend la connectivité Bluetooth et Wi-Fi des plus accessibles sur ce type de machine, en l’intégrant directement pour une dizaine d’euros. Le monde de la domotique s’ouvre alors à vous ! Evidemment, vous ne devrez pas en attendre des performances monstrueuses, mais il pourra constituer soit une première initiation, soit la réalisation d’un premier système centralisé, à l’échelle.

Les commentaires sont clos.