Comment tester un condensateur sur circuit imprimé ?

Comment tester un condensateur sur circuit imprimé ?

Le condensateur sert à emmagasiner l’électricité. Il s’agit donc d’un composant électronique élémentaire que l’on trouve généralement dans les circuits électriques. Il se compose de deux armatures conductrices nommées électrodes, séparées par un isolant polarisable appelé diélectrique. Ces armatures stockent des charges électriques opposées. Il faut aussi savoir qu’il existe deux types de condensateur dont les électrolytiques et les non électrolytiques. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui est comment tester un condensateur sur circuit imprimé. Voici les étapes à suivre.

Quels les outils à avoir pour tester un condensateur sur circuit imprimé ?

Pour pouvoir effectuer le test, il faut naturellement avoir les bons outils. Alors, outre le condensateur à tester et le circuit imprimé qui lui sert de support, il vous faudra tout simplement un multimètre ainsi qu’une résistance ou un tournevis. Ce sont certainement des équipements que vous avez déjà dans votre boîte à outils mais si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez vous en procurer chez un distributeur spécialisé en optant pour des modèles de qualité.

1ère étape du test : débrancher le condensateur

La première chose à faire impérativement lorsque vous voulez réaliser ce genre de test est de débrancher le condensateur du circuit imprimé qui le soutient. Ensuite, il faut vider le composant de toutes les charges résiduelles à l’aide de la résistance ou du tournevis. Une fois que c’est fait, notez bien la valeur de capacitance du condensateur. Vous le trouverez à l’extérieur de ce dernier.

2nde étape du test : régler le multimètre

La deuxième étape consiste à régler votre multimètre sur l’option ohmmètre classique. Il est même conseillé de le faire sonner comme si vous alliez tester un circuit classique. En fonction de la capacitance que vous venez de noter lors de l’étape précédente, adaptez le calibrage de l’ohmmètre. De cette manière, il sera mieux adapté au composant à tester. Maintenant, vous pouvez brancher votre multimètre aux bornes de votre condensateur. Pour ce faire, il faut relier le fil positif rouge du condensateur à l’anode du condensateur, et le fil négatif noir à la cathode. Très souvent, on distingue l’anode de la cathode grâce à leur longueur. La première est globalement plus longue que la seconde.

3ème étape du test : interpréter le résultat

Si vous utilisez un multimètre analogique, voici comment lire le résultat du test :

  • Le condensateur fonctionne si la valeur monte jusqu’à 10 000 avant de redescendre à 0.
  • Le condensateur présente des fuites si la valeur va jusqu’à 10 000 mais ne parvient pas à redescendre à 0.
  • Le condensateur est hors service si la valeur stagne sur 0.

Si vous utilisez un multimètre à aiguille :

  • Le condensateur est en parfait état si l’aiguille monte puis redescend totalement.
  • Il existe des fuites si l’aiguille ne redescend pas complètement.
  • Le condensateur présente un sérieux dysfonctionnement si l’aiguille monte pour ne pas redescendre.
  • Le condensateur n’est pas alimenté si l’aiguille ne monte pas.

Il existe différentes manières de tester un condensateur sur circuit imprimé mais celle-ci est sûre et facile à exécuter.

Les commentaires sont clos.