Groupement des Fournisseurs de l'Industrie Electronique Espace réservé
 
  Qui sommes-nous ?  
Nos adhérents  
  Nos partenaires  
  Contact  
  Recherche Adhérents, Produits, Services     Espace réservé     Agir pour l'électronique     Ligne virtuelle  
Le GFIE est dissout depuis le 31 décembre 2015
 
 
 
 

Métiers et attractivité des métiers

 
Retour
Pierre-Jean Albrieux (GFIE)
 
L’Électronique (et le numérique) est victime de son succès. Tellement présente et tellement pervasive qu’elle est devenue invisible.
Nous n’en connaissons plus son périmètre, l’électronique (et numérique) est présente dans toutes les filières ou activités : spatiale, avionique, naval, ferroviaire, automobile, énergie, monétique, mécanique, plasturgie, télécommunications, armement, informatique, mesures, communications, médical, cosmétique, domotique, sécurité civile et militaire, machines, automatismes, recherches, jeux et loisirs …
Vu l’ampleur de la diffusion de l’électronique (et du numérique) dans tous les secteurs, nous ne savons plus depuis quelques années le nombre d’emplois concernés, et par conséquent nous n’avons aucune idée des besoins pour les prochaines années si ce n’est qu’ils seront colossaux.

L’électronique (et le numérique) est victime de sa transversalité, l’électronique est devenue invisible et si elle est elle même une filière elle est partie intégrante et alimente pratiquement toutes les autres qu’elles soient « d’excellence » ou pas. Malheureusement, pour certain, une filière transversale çà n’existe pas. Quel dommage pour tous ces emplois de toutes ces filières. L’électronique (et le numérique) est aussi à la source des innovations de pratiquement tous les secteurs. Malheureusement, une filière transversale çà n’existe pas, quel dommage pour notre compétitivité.

Depuis plusieurs mois (voire années) nous constatons une pénurie pour certaines compétences dans nos entreprises et dans celles de nos clients, pas seulement pour des postes d’ingénieurs mais aussi pour des postes de techniciens, et d’opérateurs qualifiés.
Le départ massif à la retraite des « papis boumeurs » amplifie considérablement le phénomène.
L’offre des formations initiales ne permet pas de répondre aux demandes.
La désaffection des jeunes pour les métiers de l’industrie en général et de l’industrie électronique (et numérique) en particulier donne la mesure du challenge qui nous attend. Non pas que les jeunes se désintéressent de l’industrie, ils en ont encore une bonne image, mais surtout parce qu’ils la méconnaissent et qu’ils considérèrent que la sécurité de leur emploi dans l’avenir, virtuelle, est dans la finance, le marketing ou le commercial tous secteurs confondus pour limiter les risques.
 
 
Téléchargez la présentation au format PDF
 
interviews vidéo
 
 
Pierre-Jean ALBRIEUX pour ACSIEL Alliance Electronique à ENOVA Lyon 2016
 
Voir la vidéo
Toutes les vidéos
 
Actualités
 
Les actualités du GFIE
 
02-02-2016
 
STPElectronics fête ses 10 ans !
 
Lire l'article
Toute l'actualité du gfie
Nos adhérents communiquent
 
25-06-2015
  Nos adhérents communiquent...
Offre d'emploi : Ingénieur R&D Sciences des Matériaux (H/F)
 
Lire l'article
Toute l'actualité de nos adhérents
 
 
                 
 
 
13, rue Hamelin
75783 Paris 75016

GSM : (33) 6 07 46 54 19
Email : jpvelly@gfie.fr  
 
 
  • SNESE
  •  
  • FIEEC
  •  
  • SIMTEC
  •  
  • GL Events
  •  
  • ACSIEL
  •  
  • CLUB RODIN
  •  
  • Electronique Mag
  •  
     
     
     
     
     
     
     
     
    Actualités
    Presse
    Nos adhérents communiquent...
    Vidéos
    Mentions légales
    Plan du site